Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Grenouille rousse

Grenouille rousse

Grenouille rousse, par M. Bensa / PnM

 

Nom scientifique : Rana temporaria

 

Identification

La Grenouille rousse est une grenouille de taille moyenne mesurant de 50 à 85 mm, pour un poids moyen de 25 grammes pour les jeunes adultes. D'aspect assez trapu, elle possède une tête large et un museau rond et arrondi. Elle présente un tache temporale sombre de chaque côté du museau et sa robe est colorée, grise à brune mais sans trace de vert.

 

Habitat

Cette grenouille est largement distribuée sur une grande partie de l’Europe occidentale et orientale. On la rencontre dans les zones humides montagneuses, les tourbières, les friches et les forêts de moyenne et haute montagne, jusqu'à 2 500 m.

C'est d'ailleurs la seule grenouille que l'on rencontre dans nos lacs d'altitude. Elle est présente sur l'ensemble des vallées du parc.

 

Régime alimentaire

La grenouille rousse consomme des vers, des mollusques, des insectes, des araignées et des petits crustacés, qu'elle peut attraper grâce à sa langue gluante qu'elle projette sur ses proies.

Ses têtards se nourrissent d'algues, de débris végétaux. Le régime alimentaire du têtard est herbivore alors que celui de l'adulte, après la métamorphose, est carnivore. 

 

Cycle de vie

Durant les longs mois d'hiver, les grenouilles rousses s'enfouissent dans la vase ou s'isolent dans les anfractuosités des plans d'eau. Elles sont alors en léthargie, réduisant au minimum leurs besoins vitaux. Au retour des beaux jours, les adultes refont surface et la saison de reproduction peut alors commencer. Le mâle s'agrippe sur le dos de la femelle et l'enserre de ses pattes avant puissantes. La fécondation est externe. La femelle pond ensuite de 2 000 à 4 000 œufs de 2 à 3 mm de diamètre, groupés en une masse globuleuse et gélatineuse. Deux jours après la ponte, cette masse remonte en surface et flotte. Les têtards éclosent au bout de quelques semaines d'incubation, et possèdent alors des branchies (externes puis internes) et une queue qu'ils perdront peu à peu, lorsqu'ils se métamorphoseront en adultes, au bous de 2 à mois. Leur respiration devient alors pulmonaire.

La grenouille rousse peut vivre de 6 à 10 ans.

 

Préservation

En région alpine, les populations de grenouilles rousses se portent bien (alors que cette espèce connaît un affaiblissement de ses populations sur la façade atlantique), notamment car leur habitat est en bon état de conservation.

Pour connaître le statut actuel de l'espèce, cliquez-ici.

Cependant, une pathologie, le ranavirus, menace ces amphibiens en causant des mortalités parfois massives. Même si cette pathologie n'est pas transmissible à l'homme, il est donc important de veiller à ne pas manipuler les spécimens et ne pas transporter d'eau d'un lac à un autre afin de ne pas propager cette maladie extrêmement contagieuse et létale.

Pour en savoir plus sur cette pathologie et sur les comportements visant à éviter sa propagation :

 

Comment l'observer ?

Vous aurez l'occasion d'observer la grenouille sur les berges de nombreux lacs d'altitude, durant les mois d'été.