Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Les Alpes de la Méditerranée, de la montagne à la mer

Le Parc national du Mercantour et le Parco Naturale Alpi Marittime travaillent ensemble au développement d’une destination unique au monde, les Alpes de la Méditerranée.
La vieille ville d'Antibes sur ses remparts au petit matin, face à la chaîne des sommets du Mercantour enneigés

La vieille ville d'Antibes sur ses remparts au petit matin, face à la chaîne des sommets du Mercantour enneigés ©E.Lebouteiller/PNM

 

Situé à l’extrémité occidentale de l’arc Alpin, ultime promontoire précédant la brutale plongée des Alpes dans la mer Méditerranée, ce vaste territoire transfrontalier s’étend des hauts sommets cristallins du massif de l’Argentera-Mercantour jusqu’à la pittoresque Riviera française et ligure.

Couvert à 60 % par des espaces naturels protégés (Parc Européen Alpi Marittime-Mercantour, Parc du Marguareis, Parc des Alpes Ligures, plusieurs sites Natura 2000), il s’agit d’un espace d’exception offrant, sur une distance de 50 km à vol d’oiseau, une incroyable diversité de paysages et d’ambiances.

La faune et la flore y sont exceptionnelles, on y trouve une diversité d’espèces unique au monde. La proximité de la Grande Bleue, associée à un relief de montagne vigoureux a permis de créer des réservoirs de biodiversité sans égal associant influences alpines, provençales, méditerranéennes et ligures.

Dotées d’une géologie exceptionnelle, thème de la candidature au Patrimoine mondial de l’UNESCO, les Alpes de la Méditerranée sont marquées par la diversité. Elles alternent hauts sommets cristallins atteignant plus de 3 000m d’altitude, lacs de montagne lovés au creux d’ombilics, vastes plateaux karstiques occupés par des centaines de gouffres, gorges et canyons colorés sculptés dans la roche, plaines fluviales propices à l’agriculture, collines parsemées d’oliviers centenaires et de villages perchés, et enfin un magnifique littoral Méditerranéen qui fait la renommée de cet espace depuis des siècles.

Espace stratégique, les Alpes de la Méditerranée ont toujours été occupées par l’Homme. Depuis la Préhistoire, l’Homme a habité ces espaces comme en témoignent la grotte de Balzi Rossi à Grimaldi mais également les milliers de gravures rupestres que l’on peut admirer dans la Vallée des Merveilles. Les régions de Nice et de Cuneo ont toujours développé de nombreux échanges qui ont nécessité notamment la création de voies de communication majeures, comme les Routes du Sel. Bastion du Royaume de Piémont Sardaigne, les Alpes de la Méditerranée ont connu durant des siècles une histoire commune, avant que des frontières ne se dessinent à nouveau vers 1860. Ces bornes d’un temps révolu marquent encore aujourd’hui le territoire d’un important patrimoine militaire bien visible sur des sites stratégiques.

Autant de vicissitudes d’une histoire passionnante qui n’a jamais empêché les échanges économiques et humains sur ce territoire. Autant d’influences et de courants qui offrent au territoire un patrimoine artistique et culturel très varié, dont certains joyaux architecturaux sont célèbres dans le monde entier.

Aujourd’hui, cet espace offre aux visiteurs tous les atouts d’une destination qui émerveille, guidée, tel un fil d’Ariane, par les principes du tourisme durable. Il est doté de nombreux sentiers historiques de randonnée qui donnent aux visiteurs la possibilité de découvrir, à la mesure du temps, les Alpes de la Méditerranée à pieds. Deux grandes traversées permettent d’ailleurs aux adeptes du trekking de s’immerger au cœur de ce territoire grandiose et sauvage, et d’en percer tous les secrets des Alpes...à la mer...

 

Pour découvrir les Alpes de la Méditerranée :