Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Plan de restauration et de suivi des zones humides situées dans les alpages du Parc

Les milieux humides d'altitude sont une richesse importante du patrimoine naturel du Mercantour. Ils sont situés principalement dans les alpages qui sont exploités par le pastoralisme. Cette activité peut dégrader les zones humides et lacs d'altitude de faible profondeur du fait de la pollution engendrée par les déjections et le piétinement.

Dans le contexte de changement climatique, ces milieux seront les premiers impactés par la sécheresse estivale et donc particulièrement sensibles. C'est pourquoi, le Parc a construit un plan de restauration et de suivi pour l'ensemble des zones humides situées dans les alpages, soit 45 sites.

Les objectifs sont :

  • de consolider la connaissance des habitats naturels sur les milieux pastoraux,
  • d'expertiser les sites et d'en vulgariser les conclusions sous forme de notices de gestion,
  • de mettre en œuvre les actions identifiées dans ces dernières en concertation avec les éleveurs et les bergers (pose de clôtures et mises en défens)
  • de mettre en place un suivi de l'état de conservation de ces milieux sur dix sites pilotes,
  • de disposer d'un tableau de bord géographique spécifique qui mette en relation toutes les données et permette de visualiser l'état des zones humides et d'en mesurer les évolutions dans le temps.

Le projet s'organisera sur deux années 2018 et 2019, afin de pouvoir parcourir l'ensemble des sites.

Pour plus d'informations :