Parc national du Mercantour
-A +A
Share

La stratégie scientifique du Parc

Le Parc national du Mercantour vient de valider sa nouvelle stratégie scientifique pour la période 2018-2022.

Elle vise à construire les dynamiques à mettre en œuvre pour disposer des connaissances nécessaires à la conservation et la mise en valeur du patrimoine naturel, culturel et paysager. Elle intègre également la responsabilité du Parc envers les politiques publiques (Natura 2000, espèces protégées, monuments historiques, sites classés, Directive Cadre sur l’Eau...). Destinée en premier lieu à l’établissement public, elle doit aussi associer et impliquer les acteurs du territoire. Par les résultats qu’elle fournira, elle guidera les actions de gestion, de conservation et de valorisation de son patrimoine.

Elle dépasse donc largement le cadre du seul travail de l’établissement mais vise au contraire à fédérer les acteurs et construire des partenariats. Elle est établie pour une période de 5 ans en ce qui concerne la déclinaison des actions mais a vocation à orienter le travail de l’établissement pour 10 ans. En effet l’engagement de programmes de recherche et de collecte de données ne pourra porter ses fruits qu’à plus longue échéance.

Elle est pensée dans une logique de massif et intègre le caractère transfrontalier Argentera/Mercantour. Cela doit se traduire par la poursuite des coopérations déjà engagées et le développement des nouvelles démarches partagées avec l'aire protégée Alpi Marittime. Elle s’inscrit également dans la dynamique de collaboration entre les parcs nationaux de montagne et qui se matérialise par la démarche Sentinelles des Alpes, désormais soutenue par l’AFB.

Elle doit se construire en interdisciplinarité avec comme objectif de dépasser les clivages et de relier sciences de l’environnement et sciences humaines et sociales, entre nature et culture.

Cette stratégie se compose de trois axes qui sont les trois grandes ambitions du Parc national en matière d’acquisition de connaissance : développer la recherche scientifique sur le territoire, suivre l’état de conservation des patrimoines pour guider l’action du Parc et enfin associer et transmettre, pour faire adhérer aux enjeux du territoire.

  • Axe A : Un laboratoire grandeur nature nommé Mercantour
  • Axe B : Evaluer les dynamiques évolutives des patrimoines
  • Axe C : Faire partager les enjeux et impliquer le public dans les actions du Parc par la connaissance

 

Découvrez ici la stratégie scientifique 2018-2022 du Parc national du Mercantour

 

Concernant l'acquisition de connaissances naturalistes complémentaires, le Parc focalisera son action sur les espèces et habitats concernés par des obligations de reporting (Directive Habitat faune flore Natura 2000) et les espèces à enjeux (fort enjeu de gestion - listes rouges – PNA). La liste de ces espèces prioritaires cibles est disponible ci-dessous.