Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Quiet'Attitude

Ici, on couve ! Tranquillité requise...

 

La démarche Quiét’Attitude vise à respecter la tranquillité des animaux les plus craintifs tout en permettant aux randonneurs de profiter pleinement du Parc national du Mercantour.
Les moyens : identifier les espèces les plus sensibles au dérangement humain, faire connaître la localisation des secteurs les plus importants pour leur reproduction et y promouvoir les bonnes pratiques à adopter.
Femelle lagopède et ses poussins

Femelle lagopède et ses poussins, par J.Blanc

 

Concilier accueil du public et protection des milieux et des espèces

L'engouement pour la randonnée n’a cessé de croître ces dernières décennies en montagne. Nous somme de plus en plus nombreux à apprécier de découvrir le Parc national du Mercantour avant même la fonte des dernières neiges et tout au long de la belle saison estivale.

Dans le même temps, les femelles de tétras-lyre et de lagopède alpin, deux espèces d’oiseaux emblématiques et menacés de nos montagnes, ont commencé leur nidification en couvant le plus discrètement du monde à même le sol à l’abri d’une souche, d’un arbuste ou à la faveur d’un replis de terrain protecteur.

Mais si un randonneur vient à passer un peu trop près ou à parler avec trop d’enthousiasme... c’est la fuite en laissant les œufs sans protection vis à vis d’éventuels prédateurs, le temps que le calme revienne. Pire encore, si le dérangement se répète trop souvent, la femelle risque même d’abandonner définitivement sa progéniture.

L’objectif de la démarche Quiét’Attitude est de permettre la maintien voire la restauration des sites de reproduction du tétras-lyre et du lagopède alpin le long des itinéraires appréciés des randonneurs.

Cette démarche initiée par le Parc national du Mercantour de part et d’autre du col de la Cayolle se décline en trois modalités complémentaires selon les particularités propres à chaque site de reproduction : des itinéraires de "randonnée silencieuse", des portions d'itinéraire où l'on reste sur le sentier et enfin des zonages "Lago'quiet".

 

Randonnée silencieuse

Sur les itinéraires de «randonnée silencieuse», les randonneurs sont invités à rester le plus discret possible. Ces parcours sont longs de quelques centaines de mètres et situés la plupart du temps à l’ombre des forêts. La quiétude retrouvée sera appréciée des tétras-lyres mais également... de nos oreilles, qui profiteront alors sans «parasite» des sons de la nature !
En 2021, cinq parcours labellisés «randonnée silencieuse», totalisant un linéaire total de plus de trois kilomètres ont été matérialisés en amont du hameau d’Estenc et indiqués par des panneaux d’information.

 

 

On reste sur le sentier !

Sur les itinéraires «On reste sur le sentier», le message est clair ! Ici, les randonneurs sont invités à rester confortablement sur les sentiers et à ne pas s’aventurer au-delà. Une bonne raison à cela : il est fort probable qu’une ou plusieurs poules de lagopède alpin couvent dans les environs en ne supportant aucune intrusion humaine dans leur domaine vital. Pour elles, la règle qui prédomine est simple : le sentier aux randonneurs, tout le reste pour elles ! Si la règle n’est pas respectée : poudre d’escampette et abandon de la nichée...
En 2021, un parcours labellisé «on reste sur le sentier» sera donc mis en place aux alentours du col de la Boucharde. Il vise à préserver les zones de reproduction du lagopède situées au sein des pelouses alpines entourant ce col. Des panneaux informent les randonneurs de l’attitude à adopter.

Après les "Tétras'Quiet", les "Lago'Quiet"!

Les zones «Lago-Quiet» mises en place dès 2020 délimitent de vastes zones de quiétude sur des secteurs particulièrement importants pour la reproduction des lagopèdes alpins et fortement menacés par le développement de la fréquentation estivale. Ces zones sont matérialisées par un dispositif amovible de clôtures souples et de fanions.
En 2021, deux zones labellisés «Lago-Quiet» sont installées non loin du col de la Cayolle. La première à proximité du parking routier et la seconde le long du sentier permettant d’accéder à la petite Cayolle.

 

Ces trois déclinaisons de la Quiét’Attitude ne sont mises en place que pendant la période de reproduction. Les dispositifs seront ainsi la plupart du temps installés en juin. Il seront retirés dès le début du mois d’août en même temps, on l’espère tous, que l’envol de nombreux poussins !

Si lors de vos randonnées vous traversez l’un de ces itinéraires ou l’une de ces zones de quiétude, merci d’adopter la Quiét’Attitude !

 

Carte de localisation des itinéraires et zones Quiet'Attitude :

 

Pour en savoir plus :