Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Les Atlas de la Biodiversité Communale (ABC)

Les Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) permettent aux communes qui les portent de mieux prendre en compte la biodiversité au quotidien, en donnant les moyens de mieux connaitre, de s'approprier et de valoriser le patrimoine naturel présent sur leur territoire.
L'Office Français de la Biodiversité (OFB), qui finance ce programme, a accordé une subvention en 2018 aux communes de Sospel (06) et Uvernet-Fours (04), et en 2019 à Guillaumes (06) et Saint-Sauveur-sur-Tinée (06), toujours dans le cadre d'un partenariat avec le Parc national du Mercantour pour mener à bien quatre ABC sur la période 2018-2021. 
Une chercheuse et une garde-monitrice à la recherche des petites bêtes

Une chercheuse et une garde-monitrice à la recherche des petites bêtes, par M.Ancely/PNM

 

La première phase du travail a consisté à dégager les grands enjeux présents dans ces communes pour définir des thématiques de travail et des groupes d'espèces à inventorier en priorité. Avec plus de 100 000 données disponibles sur le territoire de ces communes nous avons repéré les groupes les plus intéressants sur lesquels nous allons devoir nous focaliser.

Il s'agit le plus souvent des insectes et de la flore car ces groupes sont assez peu inventoriés et nécessitent l'aide de spécialistes pour mener des inventaires poussés.

La seconde phase consiste donc à approfondir les connaissances existantes sur ces groupes en y associant le public, les scolaires, les élus... Le financement de l'OFB va permettre de réaliser des études complémentaires sur les groupes ciblés (Abeilles sauvages, Criquets, Botanique...). Parallèlement, le travail du Parc national permettra également de continuer les inventaires réalisés depuis de nombreuses en années en se focalisant sur le territoire de ces communes. Enfin, le public sera amené à participer à travers des programmes spécifiques visant à rechercher une espèce en particulier ou à entrer toutes les données qu'il serait en mesure de communiquer via un site web pour l'instant en cours de développement.

Cette période, qui devrait être riche en animations, s'étale du printemps 2018 jusqu'à l'été 2021. Vient ensuite pour les deux premières communes rentrées dans ce dispositif, dès l'automne 2020, une phase de bilan avec la production de documents permettant aux communes de valoriser le travail réalisé et d'en partager les résultats avec le plus grand nombre.

 

Un scientifique capture des papillons nocturnes

Un scientifique capture des papillons nocturnes , par F.Tomasinelli