Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 08/06/2020
La réglementation, c'est pas si grave !
Habitués au confort et à l'intimité de nos toilettes, voici un thème difficile à aborder en public. Mais n'y allons pas pas quatre chemins : laisseriez-vous une montagne de m... devant chez vous ? Non, bien sûr, alors, il n’y a aucune raison de le faire ici ! Alors comment soulager un besoin naturel en étant écologiquement correct ?

Inutile de s'attarder sur toutes les bonnes raisons qui devraient pousser chacun à ne pas jalonner les sentiers de randonnées de déjections humaines avec tout ce qui va avec : pollution visuelle, pollution tout court, odeurs nauséabondes et autres nuées de mouches... de quoi gâcher le plaisir enivrant d'une belle sortie en montagne...

Alors, en cas de besoin pressant, cela peut arriver, on se fait très discret, si possible loin du sentier, en creusant un petit trou que l'on recouvrira ensuite, dissimulé sous des branches ou des pierres, et sans papier !

Sachez que dans certains pays, les randonneurs sont invités à ramener le produit de leur digestion avec eux, à l'instar de tous leurs autres déchets !

Pour aller plus loin sur le sujet, vous pouvez découvrir ou redécouvrir l'inénarrable "Comment chier dans les bois" de Kathleen Meyer dans lequel vous pourrez notamment découvrir l'art de creuser un trou ou au contraire toutes les techniques alternatives quand cela ne s'avère pas possible... Un livre qui nous interroge plus largement sur nos comportements et notre lien à la nature, par les aspects les plus triviaux qui soient !

Le Parc lance un nouveau projet "La réglementation, c'est pas si grave", pour expliquer avec humour la réglementation de son coeur et les bons gestes à adopter et surtout, dédramatiser ce sujet. Il utilise pour cela les illustrations de Laurent Zagni, avec qui le Parc avait déjà travaillé sur le projet "Drôles de bêtes".

 

Une envie pressante ?

Une envie pressante ? , par L.Zagni