Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Le chardonneret élégant

Le chardonneret élégant (Carduelis carduelis)

Voilà un oiseau familier facile à reconnaître avec sa tête bariolée de rouge, blanc et noir, et ses ailes noires à larges bandes jaunes. Le mâle et la femelle sont quasiment identiques.

Comme son nom l’évoque, le chardonneret adore manger les graines de chardon. En hiver, il fréquente assidûment les mangeoires pour se gaver de graines de tournesol qu’il décortique grâce à son bec massif, typique d’un régime alimentaire de granivore. Son masque rouge n’est pas sans impressionner les mésanges qui veulent s’approcher de la source de nourriture !

Lorsqu’au printemps les groupes de chardonnerets hivernants quittent le Mercantour, ne restent sur place que les individus nicheurs. Ils installent leur nid dans un arbre ou un buisson, aussi bien dans les jardins qu’en montagne, jusqu’à plus de 2000 m d’altitude, en gardant toujours une préférence pour les milieux assez ouverts.

La période de reproduction peut s’étaler durant tout l’été avec plusieurs nichées possibles.

Ses abondants gazouillis et trilles (à écouter ici), tout comme son joli plumage bariolé lui valent malheureusement la convoitise des éleveurs d’oiseaux en volière… une pratique pourtant interdite avec ce petit passereau protégé !

Le chardonneret élégant (Carduelis carduelis) © F.Breton/PNM
Le chardonneret élégant (Carduelis carduelis) © F.Breton/PNM