Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Vallon de Millefonts : Archéologie et études paléo-environnementales

Concernant l’étude du vallon de Millefonts à Valdeblore, les études archéologiques ont attesté une première occupation du vallon de Millefonts entre le second âge du fer et le haut Moyen Âge, liée à la réduction de minerai de fer, puis une occupation initiée autour de l’an mil et pérenne à partir de la fin du Moyen Âge et orientée exclusivement vers le pastoralisme.

Le croisement des données archéologiques, avec les observations paléoenvironnementales et des datations radiocarbone laissait entrevoir une dynamique de défrichement antérieure à l’activité métallurgique et qui ne correspondrait pas à une conquête progressive de la haute montagne mais se traduirait par une exploitation des fonds de vallons, laquelle ne tiendrait pas compte des étages de végétation.

Ainsi, l’exploitation de la forêt semble, au regard des données archéologiques, antérieure aux artisanats du feu et soulève la question d’une causalité agro-pastorale antérieure à l’âge du fer (sans pour autant qu’aucune structure pastorale antérieure à l’an mil n’ait pu être mise en évidence).

Un des quatre lacs de Millefonts avec en fond le Gélas, (3143 m). © P.Pierini / PNM