Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Jacques Mazoyer

Vallée du Haut-Verdon

Artiste

« Tu sens les choses... Tu n’es pas obligé d’ouvrir les yeux avec les mains. »

Jacques Mazoyer

Portrait par Eric Lenglemetz
Recueil de témoignage par Noëlie Pansiot

 

Je suis maître artisan. J’ai eu des maîtres, beaucoup de maîtres. Un artiste, le plus souvent, il progresse tout seul mais il peut avoir quelques maîtres, et là, tu progresses vraiment.

S’il n’a pas eu d’enseignement, je pense qu’il aura du mal à enseigner son savoir alors qu’une personne qui a eu des maîtres, c’est presque un devoir pour elle de transmettre son savoir aux autres.

En tant qu'artiste, tu sens les choses... Tu n’es pas obligé d’ouvrir les yeux avec les mains. C’est pour ça que les aveugles sont très, très sensibles. Et si tu es sensible, tu arrives à faire des choses. Bon après, parfois, tu rates mais tu sais, quand tu rates quelque chose, tu apprends. Tu ne referas plus la même connerie. C’est naturel !