Parc national du Mercantour
-A +A
Share

5. Un oiseau qui se maquille

 

Drôles de bêtes n°05 : le gypaète barbu

Drôle de bêtes n°05 : le gypaète barbu, par L.Zagni

 

Le poitrail orangé du gypaète barbu adulte est lié à un comportement inhabituel dans le monde animal. Les oiseaux adultes ont l’habitude de se tremper dans de petites zones humides chargées en fer. Leur poitrail, initialement blanc, se couvre alors d’une boue chargée de pigments orangés. Cette coloration, pratiquée par les deux sexes, est une marque de maturité et de territorialité. Dans les régions où il n’y pas de source ferrugineuse, comme en Corse, les oiseaux gardent leur coloration blanche. On sait qu’un couple de gypaètes peut faire des dizaines de kilomètres pour fréquenter, quelques fois pas an, la place de coloration qu’il a choisie. Le casseur-d’os n’a pas fini de nous surprendre !