Parc national du Mercantour
-A +A
Share

2. Une libellule en plein hiver

 

Drôle de bêtes n°02 : le leste brun

Drôle de bêtes n°02 : le leste brun, par Laurent Zagni

 

Pour la plupart des insectes, l’hiver est une mauvaise période. Certains se cachent quand d’autres préfèrent se mettre en dormance sous une forme résistante au froid : nymphes ou larves enfouies dans le sol, la vase, oeufs… Les libellules n’échappent pas à la règle et bien souvent en montagne, leur larves doivent rester plusieurs années dans l’eau avant un développement complet.

Le leste brun fait exception. Seule espèce française capable de passer l’hiver à l’état adulte, il paraît pourtant bien frêle ! Sa couleur brun clair lui permet de se cacher dans les hautes herbes en bordure des lacs et marécages. Cette méthode a cependant ses limites et il est bien rare de l’observer au-dessus de 1200 m d’altitude.