Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Le pastoralisme

Le pastoralisme

L’exploitation de pâturages d’altitude des Alpes méridionales a permis à l’ensemble des communautés de mettre en place une économie originale et équilibrée. Les habitants des Alpes ont su développer une large gamme de produits, alimentaires notamment, grâce aux produits dérivés de l’élevage. Ce qui n’était pas consommé pouvait être vendu : l’espace communautaire représentait l’espoir de quelques revenus supplémentaires et de quelques excédents commercialisables. Cela a poussé très tôt les propriétaires locaux à prendre en main la gestion des espaces pastoraux, donnant naissance à un véritable modèle d’organisation et de structuration des hautes terres. Actuellement, ce sont les signes de qualité et l’identification à un terroir qui sont devenus les clés d’un pastoralisme de montagne en constante mutation.

Extrait de l’Atlas transfrontalier Marittime-Mercantour / C.Caballo - PNAM

Pour plus d'information : cliquez ici

Vaches piémontaises à l'estive en Roya. Tout au fond, le mont Bégo, (2872 m). © R.Charmetant / PNM