Parc national du Mercantour
-A +A
Share

Partir, une nécessité historique et actuelle

Au fil des siècles, les cols alpins sur la ligne principale de partage des eaux ont vu passer des centaines de personnes d’un versant à l’autre des Alpes méridionales. À partir du Moyen Âge déjà, il y a ceux qui se déplacent saisonnièrement dans les montagnes et ceux qui ne reviennent plus ; mais ce n’est qu’à partir de la seconde moitié du XIXe siècle que les habitants des hautes terres du Mercantour ou des Alpi Marittime descendent en masse vers la plaine ou la côte, nombre d’entre eux traversant la mer pour tenter leur chance sur d’autres continents. Ils se déplacent pour trouver un travail ou exercer une profession, ils partent à l’aventure chercher fortune, embarquent pour échapper à la pauvreté.

Extrait de l’Atlas transfrontalier Marittime-Mercantour / Jean-Loup Fontana.

Pour plus d'information : cliquez ici