Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 21/12/2018
L'info nature
L’utilisation de piège-photographique pour le suivi de la faune sauvage révèle parfois de belles surprises !

En moyenne vallée de la Tinée, une Genette commune (Genetta genetta) a été prise en photo le 11 décembre dernier, à 860 mètres d’altitude, dans un fond de vallon en zone cœur du Parc national du Mercantour. La photo, de piètre qualité, permet toutefois d’identifier l’espèce avec certitude.

De la famille des Viverridés (intermédiaire entre les Félidés et les Mustélidés), la Genette est reconnaissable à son pelage tacheté et à sa queue annelée très longue. D’origine africaine, elle fréquente en Europe essentiellement la péninsule ibérique et le sud de la France (pour l’essentiel au sud d’une diagonale Nantes-Nice, malgré quelques rares observations au-delà). Nocturne, son observation est rarissime. C’est donc souvent indirectement que l’on détecte sa présence, par ses crottiers très caractéristiques (quelques à plusieurs centaines de crottes déposées au même endroit) souvent bien en évidence sur des rochers, par des photos ou vidéos automatiques comme ici, ou – malheureusement – par des cadavres sur les routes.

Dans le massif du Mercantour, la Genette semble peu abondante mais bien présente, sur les versants ensoleillés, forestiers et rocailleux des parties basses et moyennes des différentes vallées du Parc (Haut Verdon, Haut Var, Tinée, Vésubie et surtout Roya-Bévéra), jusqu’à 1200 mètres d’altitude environ (record à 1400 mètres dans le Haut Verdon).

Genette commune
Genette commune © M.Krammer/PNM