Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 11/05/2022
Partenariat

Encore une mission inter-établissements pour le Parc national du Mercantour :

Suite à l’échec de la reproduction d’un couple de gypaète dans la vallée de la Tinée, le Parc national du Mercantour a fait appel aux services du PGHM, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne basé à Saint-Sauveur-sur-Tinée, pour essayer de comprendre la raison de la mort du gypaéton au nid.

C’est une mission atypique pour ces chevronnés des techniques d’encordement en parois verticales, plus habitués à secourir des humains que de s’occuper d’animaux !

Un agent de l’OFB (Office Français de la Biodiversité) nous avait alerté de la mort d’un des gypaétons de la Tinée. Les agents du PGHM ont été, comme d’habitude, très réactifs malgré leur calendrier bien chargé, puisque l’intervention s’est faite seulement trois jours après le constat d’échec de reproduction.

Sous l’œil attentif de l’agent de l'OFB et d’un autre du Parc national du Mercantour, Le PGHM de Saint-Sauveur-sur-Tinée a tenté de rejoindre le nid. Mais les risques (très fort dévers de la paroi rendant l'opération trop périlleuse) et la nécessité de protection des espèces (début de reproduction d'un couple de faucons crécerelles à proximité) ont empêché l'accès au nid. Cependant, les gendarmes ont pu constater que le gypaéton n’était plus dans l’aire, probablement mangé par des charognards.

Ces missions communes permettent un échange en sensibilisant d’une part les acteurs des secours à la protection des espèces animales, et d’autre part, pour nous, gestionnaire d’un espace protégé, de connaître les contraintes imposées par un secours en montagne.

Plus simplement, elles favorisent les bonnes relations entre les différents services de l’État, en resserrant les liens entre les agents chargés de service public sur un même territoire.

Partenariat PGHM, OFB et PNM dans la vallée de la Tinée
Partenariat PGHM, OFB et PNM dans la vallée de la Tinée