Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 13/05/2020
L'info nature

La fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla)

Les fauvettes sont de petits passereaux à bec fin qui affectionnent les haies et les formations à sous-étages buissonnants ; la fauvette à tête noire est la plus commune d’entre elles : on peut l’observer facilement dans toute la région, aussi bien en plaine qu’en montagne, que ce soit dans les bois, les jardins… avec une exigence : des fourrés pour cacher son nid !

Vous pourrez facilement la reconnaître grâce à sa calotte, noire pour le mâle, et brun-roux pour la femelle. Au moment de la reproduction le mâle devient un vrai ténor des campagnes avec un chant puissant fait de longues phrases, alternant gazouillis nerveux et parties flûtées.

Écoutez un peu l’artiste : https://www.xeno-canto.org/552463

Si la fauvette est avant tout insectivore, elle apprécie aussi les fruits, comme ceux du sureau, ou - grand régal hivernal, les baies du lierre, une belle liane qui en plus offre abris et cachettes !

En hiver, elle effectue des migrations partielles en quittant les hautes vallées pour se cantonner à basse altitude. Ces migrations sont effectuées la nuit. On a constaté que certaines populations du Nord de l’Europe modifiaient leur route migratoire ou devenaient même sédentaires (en Grande-Bretagne) en réponse aux changements climatiques.

La fauvette à tête noire © J.Blanc
La fauvette à tête noire © J.Blanc