Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 23/09/2021
L'info nature

C'est en rampant dans une ancienne galerie de mine sur la commune de Val d'Oronaye, à la recherche de quelques indices de présence de chauves-souris, que le faisceau de ma frontale a croisé cette étrange et belle créature souterraine : de fines et longues ramifications translucides partant du sol et se terminant par de petites boules...

C'est bien un champignon, du genre des Phycomyces. A la faveur d'un vieux morceau de bois qui servait d’étai dans la mine, il a trouvé là un substrat favorable dans cet environnement austère et parfaitement obscur. 

Ce champignon a fait l'objet de nombreuses recherches, notamment pour étudier sa réaction à la lumière : un éclairage d'environ 30 min suffit à faire changer l'orientation de ce petit bouquet de tiges filamenteuses. Elles sont également capables de dévier leur trajectoire devant un obstacle sans même le toucher, probablement grâce à l'émission d'un "gaz d’évitement".

Ces tiges sont en fait des sporangiophores que le champignon produit pour une reproduction asexuée, tandis que la reproduction croisée et sexuée s'effectue à la surface du sol au niveau du mycélium.

Champignon du genre des Phycomyces © F. Breton / PnM
Champignon du genre des Phycomyces © F. Breton / PnM