Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 04/05/2019
Evènements / Animations
Prendre une abeille entre ses doigts sans la blesser ni se faire piquer, tout un art ! Mais pour les plus vindicatives (les espèces les plus grosses), la faire passer du filet de capture au flacon d’observation est… prudent, pour s’y reconnaître parmi un millier d’espèces présentes en France.

Dans le but d’enrichir l’atlas de la biodiversité communale engagé par la commune de Guillaumes à partir de cette année, avec l’appui financier de l’AFB, le parc animait fin avril pour le public une sortie terrain sur le thème des abeilles sauvages.

Grâce à l’intervention de Matthieu Aubert, naturaliste chevronné pour cette catégorie d’insectes, les 20 participants ont pu s’ébahir devant la diversité insoupçonnée des abeilles butinant sur les fleurs de printemps des prés, fourrés, landes et talus. De toutes tailles et avec des costumes souvent fort seyants, parfois déguisés en guêpes, nos précieux pollinisateurs, andrènes, abeilles-coucous, osmies et autres chalicodomes, sans oublier l’abeille domestique, profitaient d’une belle journée ensoleillée pour récolter qui du pollen, qui du nectar, sur des catégories de plantes à fleurs souvent propres à chaque espèce.

D’où l’importance de préserver la biodiversité des abeilles, mais aussi bourdons, mouches et pollinisateurs de toute Nature !

Abeilles sauvages de Guillaumes
Abeilles sauvages de Guillaumes © I.Silveira