Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 25/04/2018
Le Parc national

La pollution lumineuse n’est pas la plus connue des sources de pollution et pourtant ses conséquences sont multiples. Mais la bonne nouvelle c’est qu’elle est réversible ! Et lorsqu’elle diminue, tout le monde s’en porte mieux : la faune, la flore, la santé humaine, les cieux étoilés et même les finances des communes...

Voilà pourquoi le Parc national du Mercantour accompagne les communes volontaires afin de mieux gérer leur éclairage public et ainsi limiter la pollution lumineuse. Il y a de nombreux leviers : modifier l’orientation des lampadaires pour n’éclairer que le sol, changer la source lumineuse, éteindre les lumières en deuxième partie de nuit... La sensibilisation est aussi essentielle pour favoriser une prise de conscience. Le Parc propose donc régulièrement des animations de découverte des trésors de la nuit : étoiles mais aussi rapaces, papillons de nuit, chauves-souris...

Les communes engagées dans ces démarches vertueuses d’amélioration de la qualité de leur environnement nocturne peuvent prétendre à un label national « Villes et villages étoilés », délivré par l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne (ANPCEN). Et cette année 4 communes du Parc national du Mercantour ont été récompensées !

Uvernet-Fours pionnière en la matière en Ubaye, et Péone-Valberg moteur dans les Alpes- Maritimes, ont toutes les deux vues conforter leurs efforts, avec respectivement 2 et 1 étoiles. Val d’Oronaye a décroché 2 étoiles grâce à la mise en place d’une extinction entre 23h et 5h30. Barcelonnette, dont l’adhésion au Parc a été fêtée l’an dernier, a obtenu sa 1ère étoile avec le lancement d’un grand chantier de rénovation de son éclairage public. Félicitation à toutes ces communes ! La dynamique est lancée et d’autres suivront...

Photo aturpaudfoto.com