Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Poste basé à  
Nice

Sujet de stage 2022

La Reine des Alpes (Eryngium alpinum),
bilan des suivis de l’espèce en lien avec la gestion pastorale en cœur de Parc  national du Mercantour

 

Contexte : 

En application de la Loi de 2006 sur les parcs nationaux, le PnM a élaboré un projet de territoire : la Charte du Parc national du Mercantour. Pour la zone cœur, la Charte fixe des objectifs de protection des patrimoines naturel et culturel par la mise en œuvre d’une réglementation spéciale ou d’outils de gestion contractuels. Pour l’aire d’adhésion, elle identifie des orientations pour un développement durable, dans un souci de solidarité écologique avec la zone cœur. Les enjeux de préservation des patrimoines restent au centre des projets à construire.

Dans ce contexte, au-delà de la protection des milieux naturels et des espèces qui les composent, certaines ont été identifiées comme participant au caractère du parc et font l’objet d’efforts de protection particuliers. La Reine des Alpes étant une espèce protégée sur le territoire national, de la Directive Habitats A II et IV, elle a fait l’objet de suivis et de mesures de gestion pastorale dès 1997 dans le vallon du Lauzanier (04). A partir de 2010, l’espèce est également évaluée dans le dispositif du réseau flore sentinelle piloté par le Conservatoire botanique national Alpin (CBNA). Au total, quatre protocoles différents ont été mis en place sur le site d’étude depuis 1997 et 3 types gestions ont été expérimentées ; le pâturage tardif, la fauche tardive et le défens strict.

Le PnM souhaite aujourd’hui faire un bilan de l’ensemble des actions (protocoles et gestions) réalisées sur l’alpage concerné afin de déterminer une gestion adaptée pour la
préservation de l’espèce dans le vallon.

 

Objectifs : 

Ce stage a pour objectif d’ identifier la gestion pastorale favorisant la préservation de la population de Reine des Alpes dans le vallon du Lauzanier. 

Dans un premier temps, il s'agira d'étudier les dynamiques démographique et spatiale de cette population et d'évaluer l'impact des différentes mesures de gestion pastorale sur ces dynamiques. Les différents protocoles mis en place seront eux aussi analysés afin de d’identifier le protocole le plus pertinent à mettre en place en 2022. 

Dans un deuxième temps, l'état actuel de conservation de cette population sera défini afin d’évaluer la viabilité de la population. 

Enfin des mesures de gestion pastorale favorables au maintien ou à l'amélioration de l'état de conservation de l'espèce seront proposées. Une comparaison des pratiques pastorales historiques et actuelles de l’ensemble du vallon sera réalisée afin d’évaluer la pertinence d’une restauration de population sur un autre alpage.

 

Organisation du stage : 

Le stage se déroulera selon l’organisation suivante : 

  1. Centralisation des informations disponibles auprès des équipes du Parc  afin de synthétiser l’historique des suivis et des mesures de gestion mis en place sur l’alpage et réalisation d’une étude bibliographique sur la gestion de l’espèce.
     
  2. Saisie des données des relevés source, récupération des données de suivis récents auprès du CBNA. Organisation des données, relocalisation des relevés dont données géographiques.
     
  3. Analyse des résultats, tendance des effectifs et répartition spatiale, en lien avec les mesures de gestion pastorale et analyse des protocoles. 
     
  4. Relevés de terrain au Lauzanier selon le protocole adéquate identifié précédemment (mi-juillet). 
     
  5. Bilan sur l’état de conservation de l’espèce sur le PNM et proposition d’une gestion future. Réalisation d’un bilan synthétique à destination des éleveurs, bergers et propriétaires des terrains.
     
  6. Analyse des pratiques pastorales historiques et actuelles mises en place sur l’ensemble du vallon. Évaluation de la pertinence et faisabilité d’un projet de  restauration de population.

 

Le stagiaire sera amené à se déplacer dans le secteur ciblé (Barcelonnette, 04) et potentiellement dans les locaux du CBNA ( Gap, 05).

 

Encadrement : 

Encadrement  réalisé par la  chargée de mission 'Flore-Habitats'  du Parc national du Mercantour et par le Conservatoire botanique national alpin pour le traitement statistique des données.

 

Modalités pratiques : 

Poste basé à Nice, au service service Connaissance et Gestion du Patrimoine.
Nécessité de se loger.
Frais de déplacement pris en charge et studio mis à disposition à Barcelonnette lors des  déplacements en Ubaye.

Les lettres et CV sont à envoyer par mail avant le 15 janvier à : adele.rauzier@mercantour-parcnational.fr 

 

Profil du stagiaire : 

  • M2 connaissances fondamentales en écologie fonctionnelle et évolutive, et en biostatistiques (section pro)
  • Connaissance en analyse spatiale via les outils SIG (QGIS)
  • Rigueur, autonomie, sens de l’organisation
  • Esprit d’initiative et d’innovation
  • Esprit de synthèse, qualités rédactionnelles
  • Permis B
Publié le 
17/12/2021
Date limite de candidature 
15/01/2022
A pourvoir à compter du 
17/12/2021