Parc national du Mercantour
-A +A
Share

9. Attention ça pique !

 

Drôles de bêtes n°09 : le syrphe

Drôle de bêtes n°09 : Le syrphe, par L.Zagni

 

On connaît tous les bandes jaunes et noires de l’abdomen des guêpes. Cette association de couleurs provoque la crispation de bon nombre d’entre nous, redoutant une piqûre douloureuse ! Ce signal coloré s’adresse surtout aux oiseaux insectivores, les prévenant du danger de s’attaquer à une telle proie. Les insectes habillés en bagnards ont ainsi une meilleure chance de survie. Certains ont donc adopté le même déguisement sans posséder le moindre dard, ce qui leur permet de bénéficier par mimétisme de la même prudence à leur égard de la part de leurs prédateurs ! C’est le cas de plusieurs espèces de syrphes, dont les yeux immenses vous rappelleront leur filiation au groupe des mouches ; ce sont donc des visiteurs inoffensifs à votre table ! Tout cela résulte de la pression sélective de la prédation. Les insectes qui ressemblaient le plus aux bêtes qui piquent, ont été moins mangés et se sont reproduits, une histoire d’évolution qui n’est pas prête de finir !