Parc national du Mercantour
-A +A
Share

7. A chaque papillon sa plante-hôte !

 

Drôles de bêtes n°07 : le papillon et sa plante-hôte

Drôle de bêtes n°07 : le papillon et sa plante-hôte, par L.Zagni

 

À la belle saison, quelle joie de voir revenir les papillons dans nos montagnes… Mais avant d’être papillons, n’oublions pas qu’ils ont été chenilles pendant plusieurs semaines. Et des chenilles qui font la fine bouche dans le choix de leur ressource alimentaire ! Chaque espèce de papillon est en effet liée à une ou plusieurs espèces de plantes-hôtes, dont la chenille va se nourrir. Cela signifie que la chenille ne pourra vivre et croître qu’en présence de ces plantes. Pas de plante-hôte, pas de chenille, pas de papillon !

Protéger la biodiversité floristique de nos montagnes est donc une des clés pour protéger la biodiversité de nos papillons !