Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 10/04/2019
L'info nature
Le Parc national du Mercantour est heureux de vous annoncer la naissance de deux gypaètons dans la vallée de la Tinée.

Les deux couples de gypaètes barbus présents dans cette vallée ont, en effet, donné naissance chacun à un poussin après deux mois de couvaison de leur œuf, pondu en janvier.

Le premier est né autour du 4 mars et se porte bien, si on en juge par les soins que ses parents lui prodiguent. Le second, le 19 mars et semble également bien portant.

Ces deux gypaètons vont grandir pendant 4 mois dans leur nid respectif avant leur envol.

Nous vous rappelons qu’un périmètre de tranquillité doit être respecté autour des nids des gypaètes barbus. En cas de dérangement, les parents pourraient abandonner leur progéniture, qui ne survivrait pas. De plus, chaque couple ne donne naissance qu’à un petit chaque année et la maturité sexuelle des individus n’est atteinte que vers l’âge de 7 ans.

Après un siècle d’absence dans les Alpes et le début des lâchers de gypaètes issus de captivité en 1986, il a fallu attendre 1997 pour que le premier gypaèton naisse naturellement en Haute-Savoie.

C’est en 1993, que le programme de réintroduction a commencé dans les Alpes du sud avec des lâchers alternés dans les Parcs Alpi-Marittime et Mercantour. C’est seulement en 2008, qu’a eu lieu la première naissance en Ubaye, puis en 2015 dans la Tinée.

Nous attirons donc votre attention sur la fragilité de cette espèce, très sensible au dérangement, qui a pourtant toute sa place dans la nature.

 

Gypaète barbu juvénile
Gypaète barbu juvénile © F.Breton/PNM