Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 17/01/2021
L'info nature
Le 26 juin 2020, lors d'une prospection naturaliste des zones humides situées à la confluence de l'Ubaye et du Bachelard, sur la commune de Barcelonnette, nous avons eu la surprise d'observer, patrouillant sur une petite zone humide, deux grosses libellules dont l'abdomen orangé et les beaux yeux verts n'évoquaient rien de connu...

Leur détermination va révéler la présence d'une nouvelle espèce d'Odonate pour le Parc national du Mercantour, la 50ème pour notre territoire : l'æschne isocèle (Aeshna isoceles). D'une surface de quelques dizaines de m2 seulement, la petite mare est totalement envahie par les phragmites  et se trouve approvisionnée en eau de manière assez constante par la nappe phréatique. Elle est situé à une altitude de 1 120 m et semble d'origine naturelle, bien qu'elle se trouve en bordure du golf de Bois Chenu qui comprend un complexe de zones humides assez anthropisées (mares, ruisseaux et canaux) et  caractérisées par une belle richesse en odonates.

Cette mare a été visitée en 2017 et 2018 sans y trouver A. isoceles, mais le cortège total d'espèces recensées est assez varié vu la petitesse de l'habitat : libellule à quatre tâches, agrion port-coupe, sympétrum noir, sympétrum rouge-sang, sympétrum jaune d'or, leste dryade et æschne affine. A noter que, pour ce dernier taxon, ce secteur accueille les seules localités connues du Mercantour.

L'implantation de l'æschne isocèle semble récente sur cette station, et ceci, à une altitude remarquable pour l'espèce. Nous l'interprétons comme un effet probable du réchauffement climatique. C'est d'ailleurs la station la plus haute en altitude de toute la région Sud pour l'espèce.

Dans la même logique, c'est à proximité de ce site que nous avions constaté l'apparition du sympétrum piémontais (Sympetrum pedemonatanum) dans le bassin de Barcelonnette en 2015, puis 2018.

L'attention des gestionnaires du golf a été attirée sur la richesse biologique des différentes zones humides situées sur le périmètre ou directement à proximité.

Libellule/l'æschne isocèle, la belle aux yeux verts © F.Breton / PnM
Libellule/l'æschne isocèle, la belle aux yeux verts © F.Breton / PnM