Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 10/06/2020
Travaux et Aménagements

Le lagopède alpin, appelé aussi perdrix des neiges, est une relicte glaciaire qui a trouvé refuge dans les Alpes pendant la dernières période de glaciations il y a 10 000 ans. Le massif du Mercantour constitue aujourd’hui la limite méridionale de son aire de répartition dans les Alpes françaises.

Le Parc national mène des actions en faveur de cette espèce auprès des éleveurs grâce aux mesures agri-environnementales, celles-ci sont très importantes mais restent insuffisantes pour maintenir des populations viables de lagopèdes sur des sites très fréquentés comme le col de la Cayolle.

Ces jours-ci, les agents du Parc national ont installé une zone de quiétude « Lago-Quiet » sur la croupe de la Tête de la Gipière qui permettra aux lagopèdes de se reproduire et d’élever leurs jeunes de juin à août sans aucun dérangement. Elle est matérialisée sur le terrain à l’aide de rubans, de fanions et de panneaux explicatifs.

Le respect de ce dispositif par les visiteurs et les randonneurs du col de la Cayolle permettra au final de contribuer à la préservation du lagopède sur ce secteur.

affiche Lago-Quiet

affiche Lago-Quiet, par P. Bouvet/PnM

 

Ce dispositif expérimental est déployé dans le cadre de la mise en œuvre du projet européen « POIA espèces arctico-alpines ».

Lagopède alpin
Lagopède alpin © J. Mansons / PnM