Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 21/10/2019
L'info nature
Depuis l'hiver 2016/17, le Parc national du Mercantour et les stations de ski du Seignus et de la Foux d'Allos ont mis en place un partenariat afin de créer des zones de quiétude en faveur du Tétras lyre sur les domaines hors-pistes de ces deux stations.

En période hivernale, les tétras ont besoin de tranquillité pour économiser leurs forces et survivre aux rigueurs de l'hiver en s'abritant dans de petits igloos dans la couche de neige. Au printemps, quand la neige fond, on peut trouver de petits tas de crottes de tétras indiquant qu'un oiseau a séjourné quelques jours dans le même abri. Ces précieux indices, appelés crottiers, aident à repérer une zone aux conditions (enneigement, nourriture, quiétude...) propices pour l'espèce.

Lors de l'inventaire préalable sur la zone hors-piste du Seignus au printemps 2014, la zone favorable aux tétras comptait 36 crottiers. Au printemps 2017, après seulement une année de mise en place du dispositif de quiétude, ce sont 87 crottiers qui ont été inventoriés et au printemps 2018... 120 crottiers !

Le succès de cette zone a été confirmé au printemps 2019 avec 117 crottiers recensés. Au vu de ces résultats, le PNM et Val d'Allos Loisirs Développement (VALD, la société qui exploite les remontées mécaniques) ont décidé cette année de monter les deux dispositifs Tétras Quiet "en dur" du côté de Valcibière et de la Tardée afin que ceux-ci soient plus faciles à entretenir pour les personnels de la station, qu'ils soient mieux visibles et donc mieux respectés par les skieurs hors-pistes.

La neige peut tomber, les Tétras lyre du Val d'Allos vont pouvoir passer un hiver en toute tranquillité !

Une femelle tétras-lyre sur un mélèze
Une femelle tétras-lyre sur un mélèze © J.Blanc