Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 16/09/2019
L'info nature
C'est devant ce slogan qu'une partie des membres du "Réseau Gypaète Mercantour" se sont rassemblés  samedi 7  dernier, à Saint Etienne-de-Tinée.

Composé de près de 500 personnes, ce réseau rassemble des observateurs bénévoles et professionnels qui participent au suivi de cette espèce menacée.

Disparu des Alpes au début du XXe siècle, le gypaète barbu fait l'objet d'un programme de réintroduction de longue haleine. Seuls cinq couples sont aujourd'hui réinstallés dans l'ensemble des Alpes du Sud, la vallée de la Tinée ayant la chance  d'en accueillir deux.

Après une sortie sur le terrain le matin, les participants à cette rencontre ont été accueillis à la mairie par madame le Maire et par le Parc national du Mercantour qui anime le Réseau.

Bilan sur l'état de conservation du gypaète et des autres grands rapaces, sciences participatives - comprenez programmes de suivi des espèces sauvages auxquels le public peut participer, étaient au programme devant une salle comble et attentive.

Si vous souhaitez participer à ce réseau : francois.breton@mercantour-parcnational.fr

Le groupe Réseau Gypaète Mercantour © M.Jacques
Le groupe Réseau Gypaète Mercantour © M.Jacques