Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 30/09/2019
L'info nature
Au printemps, ces grands charognards quittent leur colonies de reproduction situées dans les PréAlpes (Verdon, Baronnies, Vercors) pour venir passer la bonne saison dans les alpages d'altitude où la nourriture est abondante et facile d'accès.

Ce phénomène d'estive, qui s'étale de mai à novembre, a débuté en 2003, et il est désormais commun de voir voler les vautours fauves au-dessus du Parc national. Le soir, ils rejoignent des falaises qui leur servent de dortoirs réguliers.

Pour quantifier ces mouvements saisonniers, un comptage a lieu chaque été sur l'ensemble des Alpes, à la tombée de la nuit lorsque que les vautours reviennent à leur dortoir.

Le 17 août dernier de bonnes conditions d'observation ont permis de recenser 432 vautours fauves sur l'ensemble du Mercantour ; un chiffre qui reste assez stable depuis 2012 avec quelques petites variations probablement liées à la météo.

Les différentes espèces de vautours rendent un véritable service d'équarrissage naturel et leur présence dans les alpages est révélatrice d'écosystèmes en bonne santé et d'une faune abondante.

Pour en savoir plus :

Vautour fauve
Vautour fauve © F.Breton/PNM