Parc national du Mercantour
-A +A
Share
Le 02/11/2021
Le Parc national

Le Conseil d’administration du Parc, renouvelé, a procédé à l’élection de son Président, des Vice-Présidents, du bureau et de différentes commissions, ce matin au palais Sarde.

 

 

Un décor majestueux pour célébrer un territoire grandiose. Les fastes du palais Sarde ont hébergé ce matin les passionnés d’un autre lieu exceptionnel, naturel celui-ci, le Parc national du Mercantour. Représentants de l’État et élus locaux ont retrouvé scientifiques et acteurs de la montagne pour guider vers l’avenir cet espace protégé. On a parlé réservoir de biodiversité, économie de la montagne et reconstruction des sentiers au palais Sarde ce matin.

 

Après un dernier hommage à Jean-Claude Guibal, Président de la Communauté d’agglomération de la Riviera française et maire de Menton, il appartient au Préfet des Alpes-Maritimes, Commissaire du Gouvernement auprès du Parc national du Mercantour, Bernard Gonzalez, d’ouvrir la séance, l’élection du Président étant à l’ordre du jour.

 

Et c’est à l’unanimité que Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes Maritimes a été réélu Président du Conseil d’administration du Parc. A ces côtés, des femmes et des hommes investis pour ce territoire exceptionnel du Parc national du Mercantour, retrouvez-les sur : L'établissement public.

 

De gauche à droite, Aline Comeau, directrice du Parc, Charles Ange Ginésy, réélu Président du Parc et Bernard Gonzalez, Préfet des Alpes Maritimes et commissaire au gouvernement auprès du Parc © L. Pumareda/PnM

Charles Ange Ginésy a remercié le Conseil d’administration pour sa confiance renouvelée, ainsi que tous les agents du Parc et la directrice pour leur implication quotidienne. Il a rappelé les moments forts de son précédent mandat : création de la Grande Traversée du Mercantour en 2016, installation de la conférence des Présidents et Directeurs des Parcs nationaux en 2017, adhésion de Barcelonnette en 2018, évènements des 40 ans du Parc en 2019, obtention du label Réserve Internationale de Ciel Etoilé etc. Mais aussi les difficultés, telle la dernière et la plus terrible, la tempête Alex et ses multiples dégâts.

 

Le Président a ensuite tracé les perspectives, rappelant son engagement pour le Parc

Le Parc national est un outil d'avenir.

Invitant à être actifs face au changement climatique, à poursuivre l’adhésion des communes à la Charte du Parc et à trouver des solutions pour concilier protection et attractivité, il conclut sur l’ouverture à l’international du Parc, saluant à cette occasion le nouveau directeur du Parc Alpi Marittime Luca Gautero, et la recherche de mutualisation entre tous les acteurs.

Conseil d'administration_02 novembre 2021 © L. Pumareda/PnM

En fin de séance, la directrice Aline Comeau a rappelé les missions du Parc national :

  • protéger et connaître les patrimoines,
  • accompagner les acteurs locaux dans le développement durable,
  • accueillir les visiteurs et donner à comprendre.

 

Elle a illustré par quelques actions phares de 2021 l’action du Parc : reconstruction des sentiers suite à la tempête Alex, gestion de la fréquentation du lac d’Allos avec la Commune, translocation des bouquetins à revivre intensément ici, réhabilitation de la maison du Parc de St Etienne de Tinée ou encore intervention dans tous les établissements scolaires volontaires du territoire. Les nombreux partenaires et mécènes ont été remerciés, avant de tracer les perspectives pour le nouveau conseil d’administration : reconstruction résiliente post Alex, évaluation de la Charte et accueil d’un public de plus en plus nombreux et curieux...

Une des missions du Parc : protéger et connaître les patrimoines © L. Pumareda/PnM